Le portail de l'Observatoire Départemental des Entreprises et des Territoires

Projet d'aménagement et de développement

Economie

Projet CIGEO

Depuis les années 60, les déchets de haute et moyenne activité à vie longue sont entreposés dans des usines de retraitement en attendant une solution de stockage définitive. En décembre 1998, après des années de pourparlers, le site Meuse/Haute-Marne, situé sur les communes de Bure et Saudron, est choisi par l'ANDRA pour installer un laboratoire souterrain permettant l'étude du stockage en profondeur.

Issus de l'évaluation nationale et internationale ainsi que du débat public sur la gestion des déchets radioactifs (septembre 2005 à janvier 2006), l'option du stockage dans des formations géologiques est choisi par le gouvernement pour assurer la gestion de ces déchets.

Par la loi de programme du 28 juin 2006, les Autorités fixent l'objectif à l'ANDRA de concevoir, sur le site Meuse/Haute-Marne, un centre industriel de stockage géologique (Cigéo) réversible dont l'ouverture pourrait avoir lieu à l'horizon 2025. Sous réserve de sa création, plus de 1 200 emplois seraient générés.

» Téléchargez la plaquette de présentation (PDF, 6.6 Mo) ou visitez le site de l'ANDRA

Transports et télécommunications

Projet d'Aménagement de l'Autoroute A319

Le tracé de la future autoroute A319 est inscrit au projet de Schéma National des Infrastructures de Transport au titre des projets permettant de répondre aux enjeux d'équité territoriale et de désenclavement. Le futur parcours d'une longueur de 75 km environ entre Langres Sud et Vesoul Ouest s'intègre plus largement dans l'itinéraire Paris-Langres-Belfort-Suisse.

» Plus d'informations, sur le site de la DREAL Franche-comté

Haute-Marne Numérique

En 2010, le Conseil Général a engagé le plan "Haute-Marne Numérique" dont l'objectif est de rendre la couverture internet haut-débit possible sur l'ensemble du territoire et de réduire, ainsi, la "fracture numérique".
Soutenu également par l'Europe, l'Etat, le Conseil Régional et le GIP, le projet représente un investissement de 40 M€ sur la période 2010-2015. A terme, le réseau "Haute-Marne Numérique" permettra de supprimer la quasi-totalité des zones inéligibles à l'ADSL et de doter le territoire d'infrastructures opérationnelles pour la diffusion des services internet Triple Play.

» Pour en savoir plus, téléchargez le dossier de présentation (PDF, 1 Mo) ou visitez le site du Conseil Départemental

Niveau de service et accessibilité aux réseaux numériques

Depuis le démarrage effectif d'internet en 1992-93, les technologies de l'Information et de la Communication (TIC) se sont largement diffusées dans les entreprises.
Avec le développement de nouveaux services, le niveau de débit avec le Trés Haut Débit véhiculé par la Fibre Optique devient un enjeu de premier ordre et de compétitivité pour les entreprises.
Dans ce contexte, la CCI a mené une enquête sur la thématique de l'accessibilité à internet afin de mesurer le niveau de dépendance et d'identifier les besoins actuels et futurs des chefs d'entreprises haut-marnais vis-à-vis des réseaux numériques.

» Télécharger les résultats de l'enquête (PDF, 1,5 Mo).
 

Tourisme

Projet Animal'Explora

Implanté sur la commune de Châteauvillain, le projet Animal'Expora consiste à aménager sur près de 280 hectares un parc dédié au tourisme et aux loisirs verts.
Le futur parc sera organisé autour de trois pôles :
- un pôle animalier permettant d'observer les animaux dans leurs milieux naturels,
- un pôle d'équipements de loisirs avec un espace aquatique et de bien-être,
- un pôle hébergement comprenant un camping et une résidence de tourisme.

A 2h30 de Paris, Lyon et Metz, ce projet prendra place au coeur des massifs forestiers du sud de la Haute-Marne et consituera l'une des portes d'entrée du futur Parc National.

» Téléchargez le plan (PDF, 2 Mo) et le dossier de présentation (PDF, 4.5 Mo) du projet ou visitez le site du 
Conseil Départemental.

Projet du Parc national de la forêt de feuillus

Les parc nationaux ont vocation à constituer un réseau représentatif des écosystèmes les plus emblématiques du territoire français. Au cours du Grenelle Environnement de 2007, la nécessité de compléter le réseau actuel par 3 nouveaux parcs a été identifiée.

S'agissant de la création d'un parc national forestier de plaine, l'étendue et la qualité des massifs forestiers ont permis au territoire "entre Champagne et Bourgogne" d'être choisi. Le plus proche de Paris, ce parc sera, peut-être en 2015, le onzième parc national français.

Afin de mener à bien le projet, le GIP des forêts de Champagne et Bourgogne a été crée en juillet 2010. Il regroupe 109 communes adhérentes (60 en Côte-d'Or et 49 en Haute-Marne).

» Pour en savoir plus, téléchargez le dossier de présentation (PDF, 2.4 Mo) ou consultez le site du GIP des forêts de Champagne et Bourgogne

Haut de page